C'est parti pour le FICAM 2017 à Meknès! (Photos)

H24info
C'est parti pour le FICAM 2017 à Meknès! (Photos)

(c)H24Info

Le coup d’envoi du grand rendez-vous continental de l’animation a été donné vendredi 17 mars à l’Institut français de Meknès. Découvrez la cérémonie en images.

LES ARTICLES POPULAIRES

De notre envoyé spécial à Meknès, Mohamed Koné
C’est parti pour la 16e édition du Festival international du cinéma d’animation de Meknès (FICAM). Le coup d’envoi du grand rendez-vous continental de l’animation a été donné vendredi 17 mars à l’Institut français de Meknès, en présence de nombreuses personnalités, dont notamment Abdelghani Sabbar, gouverneur de Meknès, Jean Marc Berthon, directeur de l’Institut français du Maroc, Devico Mardochée, président de la fondation Aicha, organisatrice de l’événement, et Sarim Fassi-Fihri directeur général du Centre cinématographique marocain.
 
La cérémonie d’ouverture a été l’occasion pour le comité d’organisation du FICAM, avec à sa tête le directeur artistique Mohamed Beyoud, d’honorer Michel Ocelot, réalisateur de la célèbre trilogie Kirikou et autres "Azur et Asmar", qui est l’invité d’honneur de cette édition. Un autre grand invité cette année, l’Américain David Silverman, qui a réalisé plusieurs épisodes de la série à succès "Les Simpson", a été également honoré. L’homme n’a pas caché sa joie de célébrer les trente ans de la série d’animation culte dans la capitale ismaïlienne.

Un autre temps fort de la cérémonie d’ouverture du FICAM 2017 a été la remise du Grand Prix Aicha de l’Animation au binôme Sabrina Timsit et Omar Lhamzi de l’Institut National des Beaux-arts de Tétouan. En plus d’un chèque de 50.000 dirhams remis par la Fondation Aicha pour pouvoir réaliser leur projet d’animation, ces deux étudiants vont bénéficier d’une résidence artistique d’un mois à l’Abbaye de Fontevraud en France, ainsi que d’une bourse de création de l’Institut français du Maroc. Le gagnant du prix l’année dernière, Abdellatif El Ayyadi, était également là pour présenter en avant-première son court-métrage «Baïda» (Œuf).

Nous avons par ailleurs assisté à l’avant-première marocaine du film d’animation «Ma vie de courgette du réalisateur français» Claude Barras. Ce long-métrage, qui raconte l’histoire de Courgette, un orphelin qui découvre une nouvelle vie dans un foyer pour enfants, a été récompensé du César 2017 du meilleur film d’animation et nominée aux Oscars 2017. Après cette projection inaugurale à Meknès, il sera diffusé dans le réseau des Instituts français du royaume.

Le FICAM 2017 propose une programmation des plus riches, composé notamment de projections inédites, d’expositions, de tables rondes, de rencontres, de Master class animées par des sommités de l’animation, d’ateliers de formations, sans oublier les célèbres «Thés à la menthe avec…» en compagnies d’un artiste VIP. Egalement immanquables, les concours internationaux «Courts Compet’» et «Longs Compet’» sont également prévus, ainsi que des formations destinées aux étudiants des écoles d’art et d’audiovisuel du Maroc. Le festival, qui met cette année les Pays-Bas à l’honneur, se poursuit jusqu’au 22 mars.

En images :

Vos commentaires

Envoyer à un ami

C'est parti pour le FICAM 2017 à Meknès! (Photos)