Marrakech: des huiles essentielles...à partir de l'énergie solaire

H24info
Marrakech: des huiles essentielles...à partir de l'énergie solaire

Premières: le CNEREE de Université Cadi Ayyad a développé une technologie thermo-solaire pour l’extraction des huiles essentielles des plantes aromatiques et médicinales.

LES ARTICLES POPULAIRES

Le Centre National d’Etudes et de Recherche sur l’Eau et l’Energie (CNEREE) relevant de l’Université Cadi Ayyad a développé, pour la première fois au Maroc, une technologie thermo-solaire pour l’extraction des huiles essentielles des plantes aromatiques et médicinales (PAM) qui constitue une alternative idéale aux combustibles fossiles classiques. 

Le CNEREE a développé dans la région de Marrakech-Safi un dispositif décentralisé, "la parabole solaire Sheffler Reflector", pour la distillation des PAM en utilisant l’énergie solaire afin d’extraire essences, huiles essentielles et eaux aromatisées, et ce dans le cadre d’un projet mené en collaboration avec l’entreprise allemande Simply Solar, le bureau d’études allemand Com.E et deux ONG marocaines: CDRT et JECA, en perspective de la Conférence des parties à la Conférence-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP22), prévue en novembre prochain à Marrakech.
 
Ce système a été conçu comme une installation fixe d'un réflecteur de surface de 10 m2 sous forme d'une paraboloïde constituée par un assemblage de miroirs, offrant une focale fixe sur le deuxième réflecteur pour tous les jours de l'année, équipé avec un système électronique alimenté par un panneau photovoltaïque pour le suivi quotidien du soleil et par des mécanismes mécaniques pour le réglage saisonnier.

Le réflecteur secondaire est constitué des pièces de profilés en aluminium qui sont fixées sur les barres en acier incurvées pour atteindre la courbe souhaitée de telle sorte de réfléchir le rayonnement total provenant du réflecteur principal sur le fond de l’alambic de distillation. Le système de distillation comprend un alambic de distillation constitué d’un évaporateur et d’un condenseur et florentin pour la récupération de l’huile essentielle.
 
Des essais de faisabilité d’extraction de l’huile essentielle par distillation de différentes plantes aromatiques et médicinales de la région, notamment le thym et la lavande, par l’énergie solaire ont été menés sur ce pilote (parabole solaire + unité de distillation) installé au CNEREE, alors que l’étude a été réalisée sur une coopérative de la région qui fait l’extraction des huiles essentielles des plantes aromatiques et médicinales par l’énergie conventionnelle.
 
 

Les résultats de ces expériences ont montré la faisabilité de l’utilisation du réflecteur solaire pour la distillation des PAM pour la première fois au Maroc, une bonne qualité de produits obtenus, une nette amélioration du rendement de distillation par rapport au distillateur conventionnel (presque on peut doubler le rendement), le rayonnement solaire au Maroc dans la période de la distillation (du mois d’avril au mois de septembre) est très convenable pour l’utilisation du réflecteur, le système est adapté pour les petites quantités (10 kg) et l’augmentation de marge de bénéfice par litre de l’huile essentielle produite peut être gagnée par distillation solaire.

Par ailleurs, ces résultats ont abouti à la signature d’une convention d’incubation entre l’équipe de recherches du CNEREE et l’incubateur de l’université pour l’incubation d’un projet concernant la fabrication des paraboles solaires pour la distillation des plantes aromatiques et médicinales. 

Premier pays dans région MENA en matière d’efficacité énergétique et de progrès dans les énergies renouvelables, le Maroc occupe une place non négligeable sur le marché international des PAM avec une production nationale qui se distingue par sa richesse et sa diversité, destinée principalement à l'exportation. 

Le royaume, qui jouit d'un gisement solaire considérable et d'un ensoleillement plus que convenable, dispose de plus d’une vingtaine d’espèces dédiés à la production d’huiles essentielles et extraits aromatiques, la préparation des produits d’hygiène et la formulation des arômes, alors que la récolte de ces plantes et leur commercialisation en vrac offrent une source de revenus très limitée pour la plupart des familles en milieu rural.

Le projet de fabrication des systèmes solaires pour la transformation de ces plantes en huiles essentielles et hydrolats permet une meilleure valorisation de ces produits offrant des gammes de produits de qualité à forte valeur ajoutée au profit des petites unités de transformation de ces PAM à des fins médicales, pharmaceutiques et cosmétiques.

Créé en 2008, le Centre national d’études et de recherche sur l’eau et l’énergie (CNEREE) a pour mission notamment de promouvoir la recherche et développement, assurer un transfert technologique efficace, constituer une interface entre des établissements universitaires et de recherche publics et privés autour des thématiques eau et énergie, fournir de l’aide aux décideurs et aux établissements publics, semi-publics et privées et former des chercheurs hautement qualifiés. 

Les axes de recherche du Centre dans les domaines de l’eau et des énergies renouvelables portent, notamment sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques et modélisation environnementale, l’impact de la pollution sur les ressources en eau et la santé, l’impact des changements climatiques sur les ressources en eau et la biodiversité, les technologies de traitement, de recyclage et de valorisation des eaux usées domestiques et industrielles, l’énergie solaire thermique et énergie solaire photovoltaïque, l’efficacité énergétique dans le bâtiment, l’efficacité énergétique dans les procédés industriels et la valorisation des déchets.

Les principales activités développées par le CNEREE portent, en particulier, sur la recherche appliquée, les études et les analyses, les tests et l’expertise, l’organisation de séminaires, de conférences, d’ateliers et l’encadrement d’étudiants marocains et étrangers.

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Marrakech: des huiles essentielles...à partir de l'énergie solaire