Education des filles: la lettre de Rita El Khayat à Meryl Streep

H24info
Education des filles: la lettre de Rita El Khayat à Meryl Streep

"Le problème des petites filles, de l’analphabétisme des femmes, de l’accès à toutes à l’instruction et à l’alphabétisation est nôtre".

LES ARTICLES POPULAIRES

Madame Streep,
J’ai appris que vous venez bientôt dans mon pays, le Maroc. Bienvenue à vous. Il paraît que vous accompagnerez Madame Michelle Obama. Le Maroc est l’un des plus beaux pays du monde connu pour son sens de l’hospitalité. Il paraît également que vous avez décidé de faire quelque chose pour l’éducation des filles de mon pays, idée intéressante.
 
Madame,
Sachez que Madame Hillary Clinton, déjà, s’est aussi intéressée aux filles marocaines, il y a plus de vingt ans, parlant publiquement, à ce sujet, dans son caftan rouge, image qui m’a beaucoup interpelée. Si elle devenait présidente, va-t-elle sauver universellement toutes les filles et les femmes, obligeant tous les pays du monde à ratifier la Convention de Copenhague instaurant l’égalité entre hommes et femmes, mais surtout à l’appliquer ? Va-t-elle faire interdire l’excision des petites filles comme étant un crime contre l’humanité, va-telle obtenir le droit de conduire une voiture pour les Saoudiennes, va-t-elle interdire le crime d’honneur, le mariage des enfants-filles, faire condamner les violeurs qui ont le droit d’épouser leurs victimes violées pour ne pas encourir de punitions, etc. Je m’arrête, la liste me terrasse…
 
Je voudrais porter à votre connaissance un certain nombre d’éléments, mais permettez-moi, d’abord de vous parler en tant que femme très impliquée dans les Médias et le Cinéma marocains. J’ai une grande admiration pour votre immense talent de comédienne, votre manière de vivre et vos exigences personnelles. Heureusement, depuis le 20ème siècle, les femmes artistes sont reconnues et ont apporté une grande transformation de l’image de la Femme. J’aurais aimé vous offrir mon livre « La Femme artiste dans le monde arabe » : bien sûr, les équipes qui vous suivent sauront où me trouver pour que je le leur remette…
 
Le Maroc est un Etat et un pays qui va devenir un exemple incontournable du monde arabe et musulman : priez avec moi qu’aucune menace ne vienne freiner cette impétuosité qui propulse mon pays en avant.
 
Le problème des petites filles, de l’analphabétisme des femmes, de l’accès à toutes à l’instruction et à l’alphabétisation est nôtre : nous allons changer notre société pour que la population féminine, diverse, passionnante, trémmulante, arrive à son plein optimum… le problème de la condition féminine est nôtre et il n’est celui de personne d’autre : il en va de notre dignité, de notre orgueil national en tant que femmes : du reste, les Marocaines sont, aujourd’hui, les plus avancées d’un milliard et demi de musulmanes ou de quatre cents millions d’Arabes… ingénieurs, pilotes de ligne, ministres, doyennes, juges, mairesses, policières, officières supérieures, commandant de navires marchands, Patronne des patrons, médecins, businesswomen de grand talent, pharmaciennes, hôtesses, chercheures, institutrices, etc.… et actrices et comédiennes : notre pays a eu une Ministre de la Culture, Madame Touria Jabrane, d’abord connue pour sa carrière de grande comédienne engagée…
 
J’aurais aimé que vous vous intéressiez à toutes les femmes artistes, peintres, actrices, comédiennes, danseuses, etc. Savez-vous qu’une comédienne marocaine a failli être tuée pour avoir joué un rôle de prostituée dans un film interdit au Maroc, primé dans différents festivals européens ?

Madame Streep,
S’il vous plaît, retenez ceci de votre voyage (que je vous souhaite magique et inoubliable dans nos contrées, au milieu des nôtres, si divers, si chaleureux, si bruyants et si prompts à aimer et même à détester !) : comme l’ensemble du monde arabe et musulman, le Maroc doit être aidé à se propulser dans la Modernité, dans le concert des Nations, dans un avenir radieux pour l’ensemble de l’Humanité. Pour cela, il y a plus à faire, aux Etats-Unis, votre Pays, pour les migrantes qui viennent du Maroc, du Maghreb, du monde arabe et du monde musulman.
 
Ici, « we cope » ! Avec les problèmes des filles et des femmes !
 
Et nous sommes même arrivées, nous, les Angela Davis du Maroc, à porter nos cheveux frisés, tels que Dieu les a faits, signe de notre Africanité... c’est un vieux combat, me diriez-vous, mais les Angela Davis du Maroc sont de plus en plus jeunes, même si aucune d’entre elles ne connait, vraisemblablement, cette icône noire ! Leur frisure resplendit au soleil et vous aurez le plaisir de les voir dans les rues de nos villes…
 
Madame Streep,
Je vous envoie toute mon amitié, en vous souhaitant la bienvenue au Maroc, ce pays qui vous surprendra tant ! Je crois profondément en l’empathie, en la sympathie et en cette simplicité du contact que vous avez la chance d’avoir instaurée aux « States »…
Casablanca, 20 juin 2016 

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Education des filles: la lettre de Rita El Khayat à Meryl Streep