Futur gouvernement marocain, j'entame une grève de la faim

H24info
  • Adil Mesbahi
  • Chroniqueur

Je décide une grève de la faim. Je refuse de me résigner et me lève contre cette passivité citoyenne pour espérer influer sur le cours des événements.

LES ARTICLES POPULAIRES

J'ai écrit dans mon article intitulé "Futur gouvernement marocain et méli-mélo émotionnel" publié dans le Huffington Post Maroc: "Qu’il ait voté PJD ou pas, le citoyen marocain a le sentiment de la résignation politique inscrit dans ses gênes. La constitution du futur gouvernement Benkirane qui s’éternise conforte ce sentiment de renonciation quasi collective face aux faits de la vie politique.".

Je décide une grève de la faim
Je refuse de me résigner et me lève contre cette passivité pour espérer influer sur le cours des évènements. Car le constat est invraisemblable: nous n'avons pas encore de gouvernement! Bientôt quatre mois après la nomination de Benkirane par le Roi. Mon jeûne de protestation se veut un moyen de réveiller la conscience citoyenne. Ne dit-on pas "à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle?"

Soutenez mon action 

Cette initiative citoyenne apolitique et areligieuse entend mobiliser le plus grand nombre pour presser le chef du gouvernement Marocain à accoucher. Une page Facebook intitulée "A quand ton gouv Benky?" si vous désirez soutenir mon action. 


Ma grève de la faim commencera lorsque Benkirane entamera le cinquième mois après sa nomination, soit le 11 février. Elle prendra fin le jour de la formation du gouvernement Marocain. Espérons que cela se fera dans les plus brefs délais.

 

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Futur gouvernement marocain, j'entame une grève de la faim